Événements olympiques, moments historiques

Le colloque « Événements olympiques, moments historiques » s’inscrit dans le programme Histoire, Sport & Citoyenneté, organisé par le Groupe de recherche Achac et l’UNIL (Université de Lausanne), en partenariat avec la CASDEN Banque populaire et le Musée Olympique (Lausanne), avec le soutien du ministère chargé de la Ville et de l’ANCT. En raison de la crise sanitaire, le colloque qui devait initialement se tenir à l’Université de Lausanne (Suisse) se tiendra sous la forme d’un webinaire interactif via la plateforme Zoom, le mardi 7 décembre 2021 de 8h45 à 18h45.

 

Nous aborderons durant cette rencontre quatre thèmes de l’histoire de l’Olympisme, séquencés en quatre table rondes. Celles-ci devront analyser ces conjonctures en confrontant les chercheurs, tout en laissant un espace de débat avec le public. Organisés chronologiquement, ces quatre moments permettront de caractériser des périodes-pivots de l’histoire de l’Olympisme, dans leurs multiples dimensions et de valider – ou non – l’hypothèse selon laquelle elles constituent bien des conjonctures spécifiques.

 

La première table ronde est centrée sur la première période de l’histoire de l’Olympisme moderne et cherche à comprendre comment celle-ci a été marquée – ou non – par la promotion des États européens en particulier, dans le contexte du développement et de l’affirmation des impérialismes. La seconde table ronde porte sur la période des « Sixties », pendant laquelle, dans un contexte de conflits internationaux, s’affirment à la fois les pays nouvellement émancipés et les minorités dans les états démocratiques. La troisième table ronde se penche sur la « Guerre froide olympique » dans ses différentes dimensions. Enfin, la dernière table ronde s’intéresse au processus qui, depuis les années 1990, a caractérisé la mondialisation olympique.

 

Cette rencontre fait suite aux rencontres de Nice (mars 2020) et Paris-CNRS (novembre 2020), avant un nouveau colloque fin 2022 à l’Université Côte d’Azur (Nice) dans le cadre du programme Histoire, Sport & Citoyenneté. Des Jeux Olympiques d’Athènes 1896 aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. À découvrir également, l’exposition pédagogique en 30 panneaux qui retrace l’histoire des Jeux Olympiques modernes, de 1896 à nos jours.

 

Le colloque se déroulera à l’Université de Lausanne, exclusivement en zoom (inscription obligatoire et très rapide) : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZEvfu-oqTktHdHT7DmyjDeLYB2CZsk1fmBS

 

Programme du colloque :

 

8H45 | Présentation du colloque (CASDEN/UNIL ISSUL/Achac)

 

9H00 | Conférence d’ouverture : La temporalité olympique, une histoire du monde à contretemps ?

 

Florence Carpentier, historienne, maîtresse de conférences, Université de Rouen, chercheuse détachée à l’Université de Lausanne, spécialiste du sport, de l’Olympisme et du genre, et Patrick Clastres, professeur, directeur du CEO & GS, Université de Lausanne, spécialiste du sport international et de l’Olympisme

 

TABLE RONDE 1

Le triomphe olympique de l’Europe (1896-1936)

animée par Florence Carpentier et Patrick Clastres

 

9H30 | Athens 1896: Greece’s entry into modernity

Christina Koulouri, Professor and Rector, Athens Panteion University of Social and Political Sciences, expert in the history of sports and the Olympic Games

 

9H50 | Paris 1922 : des « Jeux Olympiques » pour les femmes

Florence Carpentier, historienne, maîtresse de conférences, Université de Rouen, chercheuse détachée à l’Université de Lausanne, spécialiste du sport, de l’Olympisme et du genre

 

10H10 | Los Angeles 1932 : l’ascension californienne

Thomas Snégaroff, historien, journaliste (France 5, Radio France), enseignant à Sciences Po Paris, spécialiste des États-Unis contemporains

 

10H30 | Berlin 1936 : une célébration à la gloire du IIIe Reich

Daphné Bolz, historienne, maîtresse de conférences HDR & EU Research Fellow, Université de Rouen Normandie/Université de Münster (Allemagne), spécialiste de l’histoire des pratiques physiques en Europe

 

10H50 | Débat et échanges avec le public

 

TABLE RONDE 2

Les Jeux Olympiques des Sixties (1956-1968)

animée par Nicolas Bancel et Pascal Blanchard

 

11H20 | De Melbourne 1956 à Tokyo 1964 : l’équipe unifiée d’Allemagne

Ulrich Pfeil, historien, professeur, Université de Lorraine (Metz), spécialiste du sport européen

 

11H40 | Tananarive 1960 : les Jeux de la Communauté française et l’indépendance malgache

Pascal Charitas, historien, enseignant-chercheur, maître de conférences, Université Paris-Nanterre, spécialiste du sport, de l’Olympisme et des relations sportives franco-africaines

 

12H00 | Djakarta 1963 : les Jeux des Nouvelles forces émergentes (GANEFO)

Yvan Gastaut, historien, maître de conférences, Université Côte d’Azur (Nice), spécialiste du sport et de l’immigration

 

12H20 | Mexico 1968 : la révolte des athlètes africains-américains

Sandrine Lemaire, historienne, enseignante en classes préparatoires aux grandes écoles à Reims, spécialiste d’histoire coloniale

 

12H40 | Débat et échanges avec le public

 

14H30 | Introduction

Anne Chevalley, responsable programmation, culture & éducation, Le Musée Olympique (Lausanne)

 

14H50 | Conférence 2 : Le programme « Histoire, Sport & Citoyenneté »

Nicolas Bancel, historien, professeur, Université de Lausanne, co-directeur du Groupe de recherche Achac, spécialiste d’histoire du sport et d’histoire coloniale et Pascal Blanchard, historien, chercheur-associé, CRHIM (Lausanne), co-directeur du Groupe de recherche Achac, spécialiste des diversités, commissaire de l’exposition Sport & Diversités en France

 

TABLE RONDE 3

L’apogée de la Guerre froide olympique (1960-1984)

animée par Pascal Blanchard et Nicolas Bancel

 

15H20 | Rome 1960 : oublier le fascisme ? Ou tournant de la Guerre froide ?

Stéphane Mourlane, historien, maître de conférences, Inspé Aix-Marseille Université, Sciences Po Paris, spécialiste de l’histoire du sport dans les relations internationales

 

15H40 | Montréal 1976 : le boycott des pays africains dans la lutte contre l’Apartheid

Nicolas Bancel, historien, professeur, Université de Lausanne, spécialiste d’histoire du sport

 

16H00 | Los Angeles 1984 : la campagne des conservateurs américains contre les athlètes du bloc de l’Est

Dominic Thomas, politiste, professeur Madeleine L. Letessier, département des études françaises et francophones, UCLA (États-Unis), spécialiste de la culture et des politiques africaine et européenne contemporaines

 

16H20 | Débat et échanges avec le public

 

TABLE RONDE 4

L’achèvement de la mondialisation olympique (1992-2014)

animée par Patrick Clastres et Florence Carpentier

 

17H00 | Barcelona 1992: the final step towards professionalism in the Olympics

Alejandro de la Viuda Serrano, Lecturer in sports history, Universidad de Alcalá, Faculty of Education, expert in sports history

 

17H20 | The Olympics as a Neoliberal Apparatus: the case of the 1996 Atlanta Olympics

Chandra D. Ward, Assistant Professor of Sociology, University of Tennessee (Chattanooga), expert in urban sociology

 

17H40 | London 2012: UK, soft power and public diplomacy

Simon Rofe, Reader in Diplomatic and International Studies, Centre for International Studies and Diplomacy, SOAS, University of London, expert in international sport diplomacy

 

18H00 | Revenus et dépassement des coûts des Jeux Olympiques, de Pékin 2008 à Tokyo 2021

Wladimir Andreff, économiste, professeur honoraire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, président du conseil scientifique de l’Observatoire de l’économie du sport (ministère des Sports), spécialiste de l’économie du sport

 

18H20 | Débat et échanges avec le public

 

18H40 | Conclusion et perspectives