Les Champs-Élysées, le 12 juillet 1998.

Champions de France : 65 millions de vues en télévision en 2015

Un an après Charlie Hebdo, la France se souvient et cherche encore à comprendre ces attentats qui ont endeuillés la nation. Il est aujourd’hui, plus qu’hier, nécessaire de parler de cette France riche de toutes ses diversités et de toutes ses histoires, riche aussi de ces destins exceptionnels dans le domaine de la littérature, de la culture, de la musique et du sport à l’instar des parcours de championnes et champions qui ont fait gagner la France depuis plus d’un siècle. Ces destins exceptionnels sont racontés dans la série Champions de France présentée depuis 7 mois sur France Télévisions. À travers ces portraits (petits films courts), c’est une France unie dans ses diversités qui avance vers l’avenir et qui raconte le siècle.

Aujourd’hui, un hommage national reprend l’élan de solidarité qui s’est exprimé juste après les attentats. Dans plusieurs villes de l’Hexagone, des milliers de personnes se sont rassemblées avec des simples feuilles où l’on pouvait lire : « Je suis Charlie », slogan repris en force sur les réseaux sociaux. Une marée humaine avait envahi les rues de Paris le dimanche suivant les attentats pour crier, au monde entier, que la France est soudée pour préserver ce droit si fondamental qu’est la liberté d’expression et autour de la diversité de son histoire.

Les images de cette foule où flotte le drapeau français envahissent nos écrans et rappellent celles de la victoire de 1998 sur les Champs-Élysées. Des images fortes d’une France qui se rassemble autour de valeurs communes, solidaire contre la barbarie. Des images rares dans ce contexte mais qui font écho à des images plus heureuses où l’on honore des champions qui se sont dépassés pour la nation, pour leur pays.

À travers ces images de 1998 et toutes celles qui les ont précédées, ce qui s’exprime ce sont des valeurs fortes de partage, d’union nationale, de dépassement de soi pour se transcender pour sa nation que seul le sport procure. Au fil des siècles, le sport est devenu une valeur fondamentale de la France, malgré les contradictions de l’histoire de l’immigration et le choc de la colonisation, où chacun exprime pourtant son talent peu importe ses origines.

Pour valoriser cette histoire de la diversité dans le sport, de toutes les diversités, cette série Champions de France de 45 portraits de 2 minutes présente le parcours sportif de championnes et champions issus de la diversité qui ont gagnés pour la France depuis plus d’un siècle. Une façon originale de leur rendre hommage, à eux, ces champions, championnes d’hier, d’aujourd’hui et de demain devenus au fil du temps, des icônes pour de nombreuses générations et notamment pour la jeunesse de France. À l’aube de l’Euro et des Jeux olympiques de Rio au Brésil de 2016, cette plongée dans l’histoire du sport est portée par des parrains prestigieux pour des destins d’exception qu’ils soient comédiens, sportifs, journalistes, écrivains, animateurs ou encore réalisateurs à l’instar de Jamel Debbouze, Audrey Pulvar, Céline Géraud, Kad Merad, Sonia Rolland, Lilian Thuram, Firmine Richard, Lucien Jean-Baptiste, Pascal Légitimus...

Depuis le 6 juin 2015, la diffusion de la moitié des films composant la série, sur l’ensemble des chaînes de France Télévisions, comptabilise désormais plus de 65 millions de vues, soit autant que la population de ce pays. Un chiffre symbolique. La preuve que les valeurs de fraternité font écho au présent. Un succès incroyable alors que tout le monde parle de la crise de la société française et de sa fermeture.

À mi-parcours de ce programme et à 5 mois de l’Euro 2016 qui va se dérouler en France, nous avons choisi symboliquement de diffuser ce week-end le portrait de Zinédine Zidane (qui vient d’être nommé entraîneur du Real de Madrid), raconté par Jamel Debbouze. Les 9 et 10 janvier 2016 [un an après les événements pour se souvenir], ce récit en images touchera des millions de Français sur leurs écrans.

Cette série est un véritable support pour reprendre le dialogue, un outil pour aborder la notion de diversités à l’heure où les pouvoirs publics sont aujourd’hui placés face à l’impérative nécessité de rappeler que notre République est riche de son histoire plurielle. En ces temps où les attentas ont frappé notre territoire plusieurs fois en 2015, où l’intolérance et la peur de l’Autre rencontre un nouvel essor à travers la montée du populisme, l’hommage à ces champions issus des diversités permet de cimenter un présent qui doit faire de la tolérance sa valeur fondamentale. Il permet aussi de raconter avec fierté et brio une histoire populaire et d’affirmer aux yeux du monde la fierté de ces récits qui ont fait l’histoire de notre pays.

C’est tout cela que porte cette série. C’est tout cela que nous avons voulu faire. C’est tout cela que nous prolongeons au-delà de la série en télévision à travers la diffusion d’expositions sur tout le territoire hexagonal et ultramarin, à travers des débats et conférences auxquelles participent des sportifs de renom et des personnalités aux côtés des historiens et des chercheurs. C’est tout cela que nous ferons tout au long de cette année 2016.