Un parfum de chocolat

Depuis que la publicité existe, le « corps noir » est généralement associé à des produits de même « couleur » - comme le café, le cirage ou les huiles de vidange - ou à des produits reconnus pour leur blancheur immaculée - à l'image de la farine, de la lessive (qui « blanchirait un nègre »), du lait, du dentifrice ou du riz. Dans la même dialectique publicitaire associative, on retrouve des produits « exotiques », d'origine africaine ou des C...
Details

Offrez-vous un nègre

Tintin au Congo… que n'a-t-on pas dit sur cette bande dessinée… Mais c'est du passé. Sauf que l'autre jour, je reçois, çà ! Pour moins de 4 euros je pouvais m'offrir Tintin et la Ford et « ses deux compagnons » (sur le même plan), Milou et Coco. Je dois reconnaître que j'avais oublié son nom ! Coco. Avec ses grandes lèvres, ses yeux en boule de loto et son vocabulaire « petit-nègre » si sympathique. Merci Hergé. Bon je range le prospectus. Je l'oublie. Et là je le retrouve, et je me dis que j...
Details

« Déshabillez-moi ! »

C'est la mode des seins offerts et des corps noirs en ce moment. Cinq publicités françaises récentes ont été choisies pour illustrer notre rubrique, accompagnées d'un encart presse pour Nestlé et d'une publicité de Nike avec Marion Jones pour le magazine US Essence de mars 2004. De Chantelle à Dim, d'Ushuaïa à Eminence, le même réflexe : déshabiller le corps d'une jeune femme noire, jouer avec ses mains et disposer quelques dessous (si possible blancs) pour mettre en exergue une nouvelle c...
Details

Comment en finir avec la fracture coloniale.

Avec ses raccourcis, ses excès et ses erreurs historiques, l’« appel des indigènes de la République » a le grand mérite de rappeler, fût-ce sur un mode provocateur, que la « culture coloniale »  est toujours à l’œuvre en France aujourd’hui. Une évidence que beaucoup se refusent à reconnaître. En témoignent les réactions : silence gêné ou diabolisation de ses auteurs (qualifiés d’ « islamo-gauchistes »  ou de « fossoyeurs de la République » ), voire amalgame choquant avec les sort...
Details

Gang in France !

En ce début d'année 2004, nous avions l'embarras du choix pour cette rubrique. Entre une nouvelle campagne pour Malibu où, sur deux affiches (l'une avec deux jeunes filles barbadiennes et sur l'autre un rasta fumeur de pétard au bonnet identificateur), on retrouve tous les codes (modernisés) du « bon Nègre » Banania et, dans un autre registre, la promotion des derniers confettis de l'empire et des paradis exotiques de la France sous le titre « La France des trois océans », un enfant et un...
Details

Un musée pour la France coloniale

Quand acceptera-t-on dans ce pays que l’histoire coloniale fasse partie de l’histoire de France ? De toute évidence, le processus de décolonisation des mentalités n’a pas commencé au sein de notre société... Par chance, avec la création du musée des Arts premiers, le musée de la Porte-Dorée (le musée des Arts africains et océaniens, le Maao) va se trouver sans mission « officielle » dans deux ans. Construit à l’occasion de la non-Exposition coloniale de 1931, le musée de la Porte-Dorée aurait...
Details

Musée des immigrations : Pascal Blanchard répond à Jacques Toubon

A l'attention de M. Jacques Toubon Président de la Mission de préfiguration en réponse au mail personnel adressé à l'ACHAC concernant le futur Musée des Immigrations / Centre de Ressources

En tant que président de l'ACHAC, je tiens à vous remercier de votre réponse concernant un certain nombre de questions concernant la mission de préfiguration.

Trois petites précisions, en préambule : mon nom est Pascal Blanchard, et non Patrick ; ensuite, je n'ai pas diffusé par "voie de presse...
Details

Les différences qui ne laissent pas indifférent...

Bon, la rubrique est un peu complexe cette fois-ci. Trop de choix. Trop de logoblakophobie sur nos murs. A croire que les marques veulent toutes être dans notre rubrique. Commençons par la plus bête et la plus raciste de toute : Malibu. Deux affiches sur les murs de nos villes, un black (qui se veut être un Barbadien pure tradition !) stupide au milieu une ambiance noix de coco et compagnie autour… Il ne manque plus que les croisiéristes pour être dans une « ambiance tropicale » parfaite....
Details

Design : www.graphipro.com | Développement : equity

Element

Become a Member


Continue