La question coloniale, longtemps occulté, peut éclairer des plans de notre présent

Vous affirmez que la colonisation est consubstantielle à la République ?

- Non, et ce serait commettre une grave erreur d’appréciation que d’affirmer cela. La colonisation est un mouvement historique connu par de nombreuses sociétés. Ainsi les sociétés occidentales modernes colonisent dès le XVIIIe siècle. Loin d’être proprement républicaine la colonisation a été le fruit de nombre de régimes politiques divers allant de la monarchie à la république en passant par la dictature, témoignan...
Details

Des zoos humains aux expositions coloniales

De 1877 à 1931, la France a « exhibé «, dans les jardins zoologiques, dans les expositions officielles, les populations de son empire.

Au milieu du XIXe siècle émerge la vogue des exhibitions d' « exotiques « . Les premières formes explicites - et officielles - se mettent en place lors de l'Exposition universelle parisienne de 1867, qui propose aux visiteurs des « figurations indigènes « au milieu des nombreux pavillons coloniaux. Cette forme d'exhibition prospère pendant plus d'...
Details

Ni victimes ni héros

Au service exigeant de la repentance et du devoir de mémoire, l'Histoire semble de plus en plus s'écrire sur les plateaux de télévision, à la barre des tribunaux et au Parlement. Ce faisant, elle obéit implacablement aux lois de la médiatisation de masse, celle qui exige de scénariser chaque cause pour la rendre plus populaire, plus universelle, plus assimilable, plus payante. Un manichéisme de feuilleton qui n'admet que des bourreaux et des victimes, des bons et des méchants. Une criminal...
Details

Le retour des zoos humains

Scandale d’Outre-Rhin… Le 12 juin 2005, un Village Africain, véritable zoo humain comme au XIXe siècle, fermait ses portes dans le zoo d’Augsburg en Allemagne après avoir rencontré un vif succès. Il y a un peu moins de deux siècles, le 29 décembre 1815, la Vénus hottentote, de son véritable nom Saartjie / Sarah Baartman, mourrait en France après avoir été exhibée à Londres et à Paris pendant plusieurs années. Elle inaugurait le long cycle des zoos humains, au carrefour de la science et du...
Details

La maison de la France et les Indigènes de la république

D'un côté, il y a sur nos murs et dans les médias cette publicité : « La France des 3 Océans », une vision « idéale » de nos « colonies actuelles » que nous proposent Publicis et le ministère de l'Outre-mer. Et de l'autre, il y a l'appel des « indigènes de la République ». Deux sociétés, deux regards, deux France qui semblent ne plus se comprendre, ni se parler. Cette affiche nous interpelle au plus profond de cette fracture, avec cet enfant (blanc) qui parle à l'oiseau (l'indigène des îles)...
Details

Le placard universaliste : quand la République se fait particularisme contre les gays

Existe-t-il un lobby gay en France ? Ce terme même fait débat tant il a dans notre pays une connotation péjorative. Pourtant, l’auteur de cet article, qui a conduit plusieurs études sur le sujet, l’assume et même regrette qu’il n’en existe pas vraiment un pour être mieux à même de se faire réellement entendre.

Il est difficile d’écrire sur un quelconque « lobby gay » dans la mesure où il est d’une faiblesse navrante en France. Dans l’étude comparative que j’ai menée sur l’accès d...
Details

Un parfum de chocolat

Depuis que la publicité existe, le « corps noir » est généralement associé à des produits de même « couleur » - comme le café, le cirage ou les huiles de vidange - ou à des produits reconnus pour leur blancheur immaculée - à l'image de la farine, de la lessive (qui « blanchirait un nègre »), du lait, du dentifrice ou du riz. Dans la même dialectique publicitaire associative, on retrouve des produits « exotiques », d'origine africaine ou des C...
Details

Offrez-vous un nègre

Tintin au Congo… que n'a-t-on pas dit sur cette bande dessinée… Mais c'est du passé. Sauf que l'autre jour, je reçois, çà ! Pour moins de 4 euros je pouvais m'offrir Tintin et la Ford et « ses deux compagnons » (sur le même plan), Milou et Coco. Je dois reconnaître que j'avais oublié son nom ! Coco. Avec ses grandes lèvres, ses yeux en boule de loto et son vocabulaire « petit-nègre » si sympathique. Merci Hergé. Bon je range le prospectus. Je l'oublie. Et là je le retrouve, et je me dis que j...
Details

Design : www.graphipro.com | Développement : equity

Element

Become a Member


Continue