Livres

Culture coloniale en France. De la Révolution française à nos jours

<i>Culture coloniale en France. De la Révolution française à nos jours</i>

Comment la France a-t-elle été colonisée par son Empire ? En traitant du fait national tel qu’il a été modelé par l’idéologie coloniale, ce livre renverse les perspectives. Pour légitimer leurs lointaines conquêtes, la monarchie, l’empire et la république ont conçu, organisé, relayé auprès des Français une culture coloniale. Le cinéma et le théâtre, le sport et l’école, la littérature et la presse, les arts, la publicité, la chanson, sans oublier l’armée, les comités coloniaux, les expositions se sont chargés de diffuser quêtes scientifiques, fascinations exotiques, fiertés patriotiques ainsi qu’intérêts économiques et politiques. À l’heure où la France éprouve la difficulté de rassembler dans un destin commun des mémoires divisées, ce sont les grandes lignes de ce « passé qui ne passe pas » et les méandres d’une utopie coloniale que ce recueil retrace, de la première abolition de l’esclavage aux présents débats sur la « repentance ».  Avec les contributions de Robert Aldrich, Nicolas Bancel, Olivier Barlet, Esther Benbassa, Christian Benoît, Gilles Boëstch, Saïd Bouamama, Sylvie Chalaye, Antoine Champeaux, Suzanne Citron, Catherine Coquery-Vidrovitch, Didier Daneinckx, Daniel Denis, Éric Deroo, Philippe Dewiette, Marcel Dorigny, Jean-Pierre Dozon, Jean-Luc Einaudi, Driss El Yazami, Bruno Etienne, Elizabeth Ezra, Marc Ferro, Pierre Fournié, Stanislas Frenkiel, Jacques Frémaux, Charles Forsdick, Vincent Geisser, Ruth Ginio, Daniel Hémery, Catherine Hodeir, Timothée Jobert, Herman Lebovics, Sandrine Lemaire, Gilles Manceron, Jean-Marc Moura, David Murphy, Gabrielle Parker, Mathieu Rigouste, Delphine Robic-Diaz, Alain Ruscio, Benjamin Stora, Pierre Tévanian, Steve Ungar, Françoise Vergès, Dominique Vidal, Abdourahman A. Waberi, Dominique Wolton.

Liens externes :
Téléchargements :

Corps et couleurs

<i>Corps et couleurs</i>

Sans couleur, pas d’images. Sans couleur pas de langage pour le sexe, le sport, le travail, la guerre ou le plaisir. Sans les couleurs, pas d’histoire universelle, ni de la domination, ni des conflits coloniaux, ou encore des sacrifices, des rites, et plus largement des cultures. Sans couleur, pas d’histoire de l’art. Questionnant ici le plus significatif, le plus étonnant, et le plus aventureux des musées imaginaires, les meilleurs spécialistes nous emmènent, à leur suite, dans la grande odyssée du corps et des couleurs à travers trois grandes parties thématiques (États, Pratiques & Signes) et 18 chapitres accompagnés d’une riche iconographie. Avec les contributions de Blanchard Pascal, Boëtsch Gilles, Chevé Dominique, Detambel Régine, Liotard Philippe, Hintermeyer pascal, Bancel Nicolas, Abdelouahab Farid, Baillette Frédéric, Coutarel Fabien, Albert Jean-Pierre, Claudit-Hawad Hélène, Andieur Bernard, Vigarello Georges, Le Breton David, Lafargue Bernard, Guerci Antonio et Tissier-Desbordes Elisabeth

Liens externes :

 

Téléchargements :

Coloris Corpus

  • Auteurs : Albert Jean-Pierre, Andrieu Bernard, Blanchard Pascal, Boësch Gilles, Chevé Dominique (dirs.)
  • Editeur/partenaire : CNRS Editions, Paris
  • Date : 2008
  • Lire : http://online.fliphtml5.com/tmem/ceas/
<i>Coloris Corpus</i>

Le monde s’offre en couleurs. A commencer par le corps humain. Et la construction de l’identité, individuelle ou collective, en dépend, selon toute une gamme chromatique qui est aussi bien intérieure qu’extérieure. La génétique, l’âge, le sexe et l’environnement, mais aussi le tatouage, le maquillage, la dépigmentation ou le bronzage déterminent ce jeu à travers l’espace et le temps, les géographies et les histoires. Corps dits « normaux », corps stigmatisés, malades, corps exhibés ou cachés, corps parés : les sciences humaines et sociale ont trouvé là un lieu de savoirs, de théories et de pratiques, de catégorisation enfin. C’est cet immense chantier que nous fait découvrir cet ouvrage sans précédent, réunissant les meilleurs spécialistes de la question. Avec les contributions de Albert Jean-Pierre, Andrieu Bernard, Blanchard Pascal, Boësch Gilles, Chevé Dominique, Guerci Antonio, Laneyrie Dagen Nadeije, Le Breton David, Beriet Grégory, Grévin Gilles, Degioanni Anna, Gourjon Géraud, Garo Mylène, Walentowitz Saskia, Ait El Cadi Hakima, Guilhem Dorothée, Roullet Antoine, Briot Eugénie, Pernac Natacha, Bouvrande Isabelle, Lafargue Bernard, Chevalier Laurent, Hoarau François, Boukobza Julie, Minder Patrick, Bodin Dominique, Misery Laurent, Mendjeli Rachid, Crenn Chantal, Richomme Olivier, Antomarchi Véronique, Ciambelli Patrizia, Emeriau Céline et Rigouste Mathieu.

Liens externes :
Téléchargements :

La colonisation française

<i>La colonisation française</i>

Du XVIe siècle, l’histoire de France, comme celle des territoires de son ex-empire, est marquée par la colonisation et ses effets : les premiers comptoirs, les traites nègrières, l’esclavage, les conquêtes de l’Algérie, de l’Indochine ou en Afrique noire, les relations entre République et colonies, les indépendances, la création des Dom-Tom, les héritages postcoloniaux, le nécessaire travail de mémoire et d’histoire. Au moment où le passé colonial fait retour, ce livre donne des éléments pour comprendre ces quatre siècles d’histoire et offre une vision d’ensemble d’un processus majeur qui a touché les continents et marqué en profondeur les sociétés colonisés comme la société française.

Liens externes :
Téléchargements :
Design : www.graphipro.com | Développement : equity