Livres

Images et colonies. Iconographie et propagande coloniale sur l’Afrique française de 1880 à 1962

  • Auteurs :
  • Editeur/partenaire : MHC-BDIC/Groupe de recherche Achac, avec le concours du ministère de la Coopération, de la Ligue de l'enseignement et du Fonds d'action sociale,
  • Date : 1993
  • Lire : http://online.fliphtml5.com/tmem/qgcg/
<i>Images et colonies. Iconographie et propagande coloniale sur l’Afrique française de 1880 à 1962</i>

Trente ans après les indépendances, cet ouvrage fait le bilan de l’histoire coloniale de la France à travers l’extraordinaire diversité de l’iconographie produite de la fin du XIXe siècle aux années 60. Un travail de recherche, fruit d’une coopération internationale sans précédent, a permis de rassembler un corpus iconographique considérable : affiches, cartes postales, tableaux, sculptures, chromolithographiques, illustrés, imageries d’Epinal, objets, jouets, jeux, partitions musicales, livres, journaux et de privilégier une production jusqu’alors inédite. Ces images ont profondément marqué les mentalités et forgé la conscience coloniale des Français. Dès les années 20, s’organise une véritable propagande sur l’Empire : convaincre les Français du bien-fondé de la mission civilisatrice, comme lors des fastes de l’Exposition coloniale en 1931, ou magnifier le gout de l’exotisme et du rêve à l’image du raid Citroën, deviennent une priorité. L’Afrique fut essentiellement connue durant ces années à travers ces images. Les découvrir aujourd’hui, permet de réfléchir sur les rapports complexes que l’Occident entretient avec ce continent.  Avec les contributions de  Daniel Rivet, Anne Hugon, Philippe David, Laurent Gervereau, Lynne Thornton, Françoise Raison-Jourde, Yann Holo, Yves Gaulupeau, Gilles Manceron, Hans-Jürgen Lüsenbrink, Marc Michel, Laure Barbizet-Namer, Josée Violette, Charles-Robert Ageron, János Riesz, Gilbert Meynier, Catherine Hodeir, Sylviane Leprun, Michel Pierre, Dominique Taffin, Michèle Lefrancçois, Barbara Boëhm, Antonio Mendes, Christian Delporte, Raymond Lefèvre, Olivier Peyron, Tayeb Chenntouf, Eric Deroo, Ghislaine Mathy, Elisabeth Rabut, Jean-Barthélemi Debost, Youssef El Ftouh, Manuel Pinto, Benjamin Stora, Claude Liauzu, Malek Chebel, Achille Mbembe, Eliane Girard et Brigitte Kernel.

Liens externes :
Téléchargements :

Images et colonies. Nature, discours et influence de l’iconographie coloniale liée à la propagande coloniale et à la représentation des Africains et de l’Afrique en France, de 1920 aux Indépendances.

<i> Images et colonies. Nature, discours et influence de l’iconographie coloniale liée à la propagande coloniale et à la représentation des Africains et de l’Afrique en France, de  1920 aux Indépendances. </i>

Comment s’est forgée la conscience coloniale des Français ? Quels thèmes ont servi de support à l’intense production d’images sur l’Afrique et les Africains, du Maghreb à Madagascar ? Entre inconscient et propagande, le temps colonial a imposé son regard et produit une moisson d’images. De « Lyautey l’Africain » à « Brazza le conquérant », de Tarzan Roi de la jungle, Tintin reporter au Congo ou Pépé le Moko au « je vous ai compris »… Et combien de Mauresques aux seins nus, de nègres à enrôler, évangéliser, civiliser ? Ces images peu étudiées, jusqu’ici, semblent avoir été un instrument de la promotion du projet colonial. Opérant sur une longue période, elles ont utilisé tous les supports (l’affiche, la carte postale, le cinéma, la peinture, la bande dessinée) marquant profondément les mentalités françaises. Avec les contributions de  Joseph Newuda Ven Ballong, Nicolas Bancel, Raymond Betts, Thérèse Blondet-Bisch, Gilles Boëtsch, Isabel Henriques Castro, Tayeb Chenntouf, Catherine Vidrovitch-Coquery, Philippe David, Jean-Barthélemi Debost, Eric Deroo, Jean Devisse, France Duclos, Laurent Gerverau, Raoul Girardet, Catherine Hodeir, Yann Holo, Anne Hugon, Nogumil Koss-Jewsiewicki, Artem Letnev, Gilles Manceron, Jacques Marseille, Achille Mbembe, Gilbert Meynier, Jean-Louis Miège,Bernard Nantet, Marcel Oms, Andrée Perlès, Michel Pierre, Annie Rey-Goldzeiguer, Jànos Riesz, Jean-Pierre Rioux, Daniel Rivet, Benjamin Stora, Lynne Thornton, Nathalie Tousignant, Allessandro Triulzi et André-Jean Tudesq.

Liens externes :
Téléchargements :

Shokuminchi Kyowakoku Furansu (La République coloniale)

  • Auteurs : Nicolas Bancel, Pascal Blanchard, Françoise Vergès
  • Editeur/partenaire : Editions Iwanami Shoten (Tôkyô)
  • Date :
<i>Shokuminchi Kyowakoku Furansu (La République coloniale)</i>

Parution de l‘ouvrage La République coloniale de Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Françoise Vergès en japonais, sous le titre Shokuminchi Kyowakoku Furansu aux Editions Iwanami Shoten (Tôkyô).

Pourquoi la France, pays qui a comme tryptique « Liberté, Egalité, Fraternité », a-t-il construit un grand empire colonial ? Pourquoi un grand nombre de Français restent indifférents à leur passé colonial ? Ce livre met en exergue cette histoire, celle du républicanisme et du colonialisme, en explorant la notion de mission civilisatrice, les liens entre racisme et nationalisme, la mémoire et la représentation, et appelle à une rénovation des recherches et de la connaissance de l‘histoire.

Liens externes :

Le retour des années 30

  • Auteurs : Pascal Blanchard, Renaud Dély, Claude Askolovitch et Yvan Gastaut
  • Editeur/partenaire : Flammarion
  • Date : 2014
<i>Le retour des années 30</i>

Comment tout cela va-t-il finir ? Les haines et les peurs de notre temps ont un parfum de redite, celui des années 30, cette décennie tragique qui mena le monde à l’abîme. Économique, sociale, identitaire ou politique, les crises s’additionnent depuis le krach de 2008, comme au temps de la Grande Dépression de 1929. Mais qu’en est-il au fond ? Le reniement « social-libéral » de François Hollande vaut-il vraiment la « pause » de Léon Blum ? Poutine phagocytant l’Ukraine rejoue-t-il Hitler avalant les Sudètes ? L’antisémitisme de la génération Soral-Dieudonné illustre-t-il la résurgence des haines d’un Céline ? Le danger Le Pen fait-il écho au péril nationaliste d’hier ? Telles sont quelques-unes des questions de cet ouvrage, fruit de la rencontre entre deux historiens et deux journalistes, qui se livrent à un incessant aller-retour entre passé et présent. L’Histoire n’est pas un éternel recommencement, mais ces années 30, si proches et si lointaines, si terribles et pourtant fondatrices, éclairent bien étrangement les crises du temps présent…

Liens externes :

 

www.editions.flammarion.com

www.blogdelavareuse.fr

Design : www.graphipro.com | Développement : equity