FILMS

Centre-Rhône. Lyon capitale des outre-mers. Immigration des Suds et culture coloniale

  • Auteurs : Nicolas Bancel, Léla Bencharif, Pascal Blanchard
  • Editeur : La Découverte
  • Date : 2007
<i>Centre-Rhône. Lyon capitale des outre-mers. Immigration des Suds et culture coloniale </i>

Une cinquantaine d’auteurs, cinq cents documents et photographies inédits, accompagnent ce voyage dans l’histoire de la présence des Suds et des migrations issues des outre-mers en Rhône-Alpes et en Auvergne. De 1872 à aujourd’hui, c’est une histoire exceptionnelle, constituée par une diversité de cultures, de mémoires et de récits qu’offre cet ouvrage, sixième volet d’une collection unique sur les immigrations des Suds en France.

Les régions Rhône-Alpes et Auvergne, de Lyon à Vichy, de Saint-Étienne à Grenoble, de Valence à Clermont-Ferrand, et jusqu’en Saône-et-Loire, ont entretenu — et entretiennent encore — une relation unique avec ces voyageurs, travailleurs, artistes, soldats et rapatriés venus des Suds. Depuis la fin du XIXe siècle, Lyon a été une Capitale des outre-mers qui a rivalisé avec Bordeaux et Marseille et joué un rôle majeur dans l’entreprise coloniale ou les échanges avec l’Extrême-Orient.

Le temps des expositions coloniales et ethnographiques accompagne l’entrée dans le XXe siècle et inaugure un flux continu de migrations vers la métropole : travailleurs et étudiants chinois, familles et réfugiés arméniens, soldats et étudiants d’Afrique noire, militaires, travailleurs et militants du Maghreb, recrutés indochinois et rapatriés vietnamiens ou d’Algérie… Ce livre est aussi l’histoire d’un regard posé sur ces centaines de milliers de migrants qui sont aujourd’hui une part essentielle des identités régionales et les héritages dans la génération actuelle, mais il est aussi une sorte d’album de famille qui invite à un voyage dans l’histoire.

Coffret Un siècle d‘immigration des Suds en France

  • Auteurs : Groupe de recherche Achac
  • Editeur : En partenariat avec L’Acsé et l‘ARF, la CNHI, le CNRS, la DPVI /Mairie de Paris, Génériques, le Ministère de la Culture et de la Communication / DDAI. Partenaires médias : Africa n°1, Africultures, Beur FM, Respect Magazine, Ressources Urbaines et Presse & Cité, Télérama, Tropiques FM
  • Date : 2008
<i>Coffret Un siècle d‘immigration des Suds en France</i>

Le coffret Un siècle d‘immigration des Suds en France et les ouvrages qui le composent sont uniques en termes de fond et de forme. En effet, plus de 150 chercheurs ont participé à leur élaboration, en relation avec 75 partenaires institutionnels ou associatifs pour un récit concernant vingt régions de l’Hexagone. De plus, 4.500 documents iconographiques inédits sont reproduits, allant de la photographie à l’affiche, de la carte postale à l’extrait de film. Véritable panorama de l’histoire de l’immigration, ces huit beaux livres ont une triple vocation : valoriser les territoires d’immigration français ; informer sur la façon dont ces territoires ont accueilli et regardé ces immigrations ; lier les mémoires entre les générations. L’histoire de l’immigration doit faire partie de notre mémoire collective et c’est finalement à travers le passé, les récits et les imaginaires qu’elle peut se construire et se transmettre aux générations futures.

 

À l’occasion de la sortie du coffret Un siècle d’immigration des Suds en France, le Groupe de recherche Achac a créé un site Internet dédié à ce dernier : www.coffret-immigration.com

Nord-Est. Frontière d’empire. Soldats coloniaux et immigration des Suds

  • Auteurs : Pascal Blanchard, Nicolas Bancel, Ahmed Boubeker, Éric Deroo
  • Editeur : La Découverte
  • Date : 2008
<i>Nord-Est. Frontière d’empire. Soldats coloniaux et immigration des Suds</i>

Une cinquantaine d’auteurs, cinq cents documents et photographies inédits, accompagnent ce voyage dans l’histoire de la présence des Suds, des troupes coloniales et des migrations issues des outre-mers du Nord à L’Est de la France, de Lille à Strasbourg. De 1870 à aujourd’hui, c’est une exceptionnelle diversité des cultures, des mémoires et des récits qu’offre cet ouvrage, septième volet d’une collection exceptionnelle sur les immigrations des Suds en France.

Les régions Nord-Pas-de-Calais, Lorraine, Alsace, Picardie, Champagne-Ardenne et Franche-Comté, de Lille à Strasbourg, ont tissé une relation unique avec les voyageurs, travailleurs, artistes, soldats, réfugiés, rapatriés et « sans-papiers » venus des Suds.

Depuis le dernier tiers du XIXe siècle, le Nord-Est est une véritable frontière d’empire qui reçoit plus d’un million de combattants et travailleurs coloniaux lors des trois conflits qui opposent la France à l’Allemagne. Parallèlement, des dizaines d’expositions coloniales et ethnographiques contribuent à la formation d’une culture coloniale et accompagnent un premier flux d’originaires des colonies vers la métropole, notamment dans les mines du Nord. Durant tout le XXe siècle, venus des quatre coins de l’empire et du monde, recrutés et dockers chinois, soldats et étudiants d’Afrique noire, combattants, travailleurs et militants du Maghreb, migrants et ouvriers turcs, mobilisés indochinois et rapatriés vietnamiens ou d’Algérie, militants et enfants des deuxième et troisième générations, passent ou se fixent dans ces régions… Ce livre raconte leurs parcours et s’attache également au regard posé sur ces centaines de milliers de migrants, aujourd’hui composante importante de la société locale.

Grand-ouest, Mémoire des Outre-mers

  • Auteurs : Farid Abdelouahab, Pascal Blanchard
  • Editeur : Les Presses Universitaires de Rennes
  • Date : 2008
<i>Grand-ouest, Mémoire des Outre-mers</i>

Une quarantaine d’auteurs, cinq cents documents et photographies inédits, accompagnent ce voyage sur l’influence coloniale et la présence des outre-mers dans cet espace du Grand-ouest en intégrant la région Centre, les Pays de la Loire, la Haute et la Basse-Normandie, le Poitou-Charentes et la Bretagne. De 1896 à aujourd’hui, c’est une exceptionnelle diversité des cultures, des mémoires et des récits qu’offre cet ouvrage, huitième volet d’une collection exceptionnelle sur les immigrations des Suds en France.

Le Grand-Ouest, de Cherbourg à La Rochelle, de Nantes à Dreux, du Havre à Orléans, du Mans à Caen, de Brest à Tours, de Quimper à Rouen, est lié depuis des siècles aux outre-mers, mais aussi à ces voyageurs, travailleurs ou artistes, soldats et commerçants qui ont construit, Générations après générations, la destinée de ces régions. Depuis le dernier quart du XIXe siècle, lignes de commerces, produits coloniaux et voyageurs traversent les principaux ports de la Côte atlantique. Très vite, cette présence se double de l’arrivée, dans les villes, les campagnes et sur les quais, de femmes et d’hommes venus des quatre coins du monde : de l’Extrême-Orient, du Maghreb, du Levant, des Caraïbes et d’Afrique noire. Toutes les identités et les destins se croisent dans ce Grand-Ouest qui connaîtra des flux migratoires — certes moins importants et plus tardifs qu’ailleurs — mais aux particularismes forts. C’est par centaines de milliers qu’ils arrivent pour travailler ou combattre, s’installer en tant que réfugiés, rapatriés ou militants, ou bien s’intégrer et fonder une famille. Un siècle d’histoires aux milles facettes que l’on découvre avec les documents exceptionnels de cet album en images, véritable recueil d’une histoire jusqu’alors invisible.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity