FILMS

Sud-Ouest, porte des outre-mers. Histoire coloniale et immigration des suds, du Midi à l’Aquitaine

  • Auteurs : Pascal Blanchard (dir.)
  • Editeur : Milan
  • Date : 2006
<i>Sud-Ouest, porte des outre-mers. Histoire coloniale et immigration des suds, du Midi à l’Aquitaine</i>

Le Sud-Ouest, de Bordeaux à Nîmes, de Toulouse à La Rochelle, de Montpellier à Biarritz, est lié depuis des siècles à ces voyageurs, travailleurs, artistes, soldats et commerçants qui ont construit le destin de ces régions. À partir du début du XXe siècle, cette présence est marquée par l’arrivée, dans les villes, les campagnes et sur les quais, d’hommes et de femmes venus des quatre coins du monde : de l’Extrême-Orient, du Maghreb, du Levant, des Caraïbes et d’Afrique noire…

Dans le regard des populations locales, cette présence oscille en permanence entre désir et passion, entre fascination et exclusion. Toutes les identités se croisent, toutes les contradictions prennent forme, tous les rêves s’annoncent dans ce Sud-Ouest, Porte des outre-mers, qui va être le relais entre la métropole et les Suds pendant plusieurs décennies. C’est par centaines de milliers qu’ils arrivent pour travailler ou combattre, s’installer en tant que réfugiés, rapatriés ou militants, s’intégrer ou fonder un foyer, faire étape avant de partir pour les Antilles ou l’Afrique

Le Paris Asie. 150 ans de présence asiatique dans la capitale

  • Auteurs : Pascal Blanchard, Éric Deroo (dirs)
  • Editeur : La Découverte,
  • Date : 2004
<i> Le Paris Asie. 150 ans de présence asiatique dans la capitale</i>

Au-delà des clichés et des fantasmes, la présence dans Paris de ceux que l’on désigne comme «Asiatiques » est multiple. Dans le regard des Parisiens, elle oscille en permanence entre invisibilité et invasion. Cet album est le récit en images, jusqu’alors largement ignorée, du Paris Asie.

De quelques voyageurs en 1854 à plus d’un million de résidents en France en 2004, c’est à un incroyable récit qu’invitent les quarante-huit auteurs rassemblés pour ce livre. De Deng Xiaoping à Hô Chi Minh, du Japonisme à la Croisière jaune, de Foujita à Zao Wou-Ki, du Péril jaune à la naissance de Chinatown… c’est 150 ans d’histoire aux mille et une facettes que l’on découvre. À travers les centaines d’images exceptionnelles retenues, on a le sentiment que Paris a été, et reste, l’étape essentielle d’une longue marche commencée au milieu du XIXe siècle…

Sud-Est, Marseille porte Sud. Immigration et histoire coloniale

  • Auteurs : Pascal Blanchard, Gilles Boëtsch (dirs)
  • Editeur : Jeanne Laffitte/ La Découverte
  • Date : 2004
<i>Sud-Est, Marseille porte Sud. Immigration et histoire coloniale</i>

Marseille ville du Sud et ville des Suds… Marseille, les Bouches-du-Rhône et toute la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sont liés depuis des siècles à ces voyageurs et commerçants qui ont construit le destin de la cité phocéenne dans la Méditerranée. À partir du début du XXe siècle, cette présence est marquée par l’arrivée, sur ses quais, d’hommes et de femmes venus des quatre coins du monde : de l’Extrême-Orient, du Maghreb, du Levant, des Caraïbes et d’Afrique noire…

Dans le regard des Marseillais, cette présence oscille en permanence entre désir et invasion, entre fascination et exclusion. Toutes les identités se croisent, toutes les contradictions prennent forme, tous les rêves s’annoncent dans cette « capitale de l’Empire colonial » qui va être le relais entre la métropole et les outre-mers pendant plusieurs décennies. C’est par centaines de milliers qu’ils arrivent pour travailler ou combattre, s’installer en tant que réfugiés, rapatriés ou militants, s’intégrer ou fonder un foyer, faire étape avant de partir pour les Amériques… C’est un siècle d’histoires, aux mille et une facettes, que l’on découvre et auquel invite ce livre. À travers les centaines d’images exceptionnelles rassemblées ici, on a le sentiment que Marseille a été, et reste, cette ville ouverte sur les cultures du monde : une « ville cosmopolite » sans équivalent en Europe. Cet « album de famille » est aussi un voyage dans la mémoire d’une ville où s’est écrite une page essentielle de l’histoire de France…

Le Paris arabe. Deux siècles de présence des Orientaux et des maghrébins

  • Auteurs : Pascal Blanchard, Éric Deroo, Driss El Yazami, Pierre Fournié, Gilles Manceron (dirs)
  • Editeur : La Découverte
  • Date : 2003
<i>Le Paris arabe. Deux siècles de présence des Orientaux et des maghrébins</i>

Paris est, depuis deux siècles, une capitale arabe. Carrefour des cultures, des musiques d’Orient et du Maghreb et première ville d’immigration des populations venues d’Afrique du Nord, elle est aussi un espace privilégié pour les opposants, les diplomates ou les tractations secrètes… Paris est depuis toujours au cœur d’une relation paradoxale de la France avec le monde arabo-musulman. Oubliée, occultée, inaudible, cette histoire dérange et cherche sa place dans notre mémoire collective.

Débutant avec l’expédition d’Égypte puis la conquête de l’Algérie, traversant les expositions universelles et les conflits, Le Paris arabe se prolonge avec la beur génération, le visage de Zidane sur les Champs-Élysées et la consultation des musulmans de France. Mais Paris, ville d’intégration, fut aussi, pour les populations maghrébines, la capitale de l’exclusion dont ce livre raconte, étape par étape, l’étonnante mise en place institutionnelle. Du voyage fastueux d’Abd el-Kader aux Turcos de la Commune, des danseuses du ventre aux maisons closes, les fantasmes sur l’Orient y ont libre cours. Les images fortes se heurtent dans les mémoires et dans la ville, entre l’édification de la Grande Mosquée, le massacre du 17 octobre 1961, la Marche des beurs en 1983 ou les vagues d’attentats meurtriers des années 1980 et 1990. Des milliers de documents exhumés et inédits, des récits étonnants permettent ainsi, entre imaginaire et réalité, de reconstituer, fragment par fragment, les moments essentiels de cette histoire commune.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity