Memoire Combattantes

FILMS

Haroun Tazieff (1914-1998)

Biographie

Haroun Tazieff est surtout connu dans le monde entier, en tant que vulcanologue. Mais, pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut aussi un combattant et un résistant. Il est né en 1914 à Varsovie, en Pologne, qui relève alors de la Russie. Son père, géorgien musulman, meurt au front au début de la Grande Guerre. Avec sa mère russe, née en Lettonie, il quitte son pays au début des années 1920 pour s’installer en Belgique.

Disposant d’un statut d’apatride, Haroun Tazieff doit attendre 1936 avant de pouvoir obtenir, en tant que sportif de haut niveau, sa naturalisation belge.

Après avoir effectué en 1938 son service militaire dans l’armée belge, Haroun Tazieff est mobilisé, au début des hostilités, comme caporal de réserve dans le corps des chasseurs ardennais. Il devient rapidement chef de peloton et participe, en mai 1940, à la bataille de la Lys (23-28 mai 1940), au cours de laquelle il est blessé par un éclat d’obus. En retardant le franchissement de la Lys par les troupes allemandes, l’armée belge tente de protéger les troupes franco-britanniques qui rembarquent à Dunkerque. Les forces belges se rendirent finalement après quelques jours de résistance. À sa sortie d’hôpital quelques mois plus tard, Haroun Tazieff décide de reprendre la lutte en rejoignant les maquis. Entre 1941 à 1944, membre des partisans armés de la région liégeoise, il mène de nombreuses opérations de sabotage et contribue à l’évacuation de familles juives pourchassées par la politique génocidaire des nazis de France. D’autres réseaux similaires sont établis à Anvers, Bruxelles et Charleroi.

Après la guerre, devenu vulcanologue, il s’installe définitivement en France en 1953 et prend la nationalité française en 1971. Lorsque Haroun Tazieff disparaît en 1998, son passé de combattant, qu’il ne jugeait pas nécessaire de mettre en avant, fut une véritable révélation pour les Français.

Liens Externes:



140x140
140x140

Volcanologue, combattant et résistant de la Seconde Guerre mondiale en Belgique, devenu français par passion de la France.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity