Memoire Combattantes

FILMS

Joseph Damingue (1761-1820)

Biographie

Né à La Havane en 1761, Joseph Damingue (ou Domingue ou Dominguo) est le fils d’une famille d’esclaves de Cuba, ensuite installée à Bordeaux par le biais d’armateurs et donc de fait affranchie puisqu’il n’y a pas d’esclave sur les terres continentales du royaume de France. En 1784, Joseph s’engage au régiment de Champagne avant d’intégrer en 1793, le 22e régiment de chasseurs à cheval. Nommé maréchal-des-logis le 8 juin 1795, sa carrière s’accélère lorsqu’il est nommé sous-lieutenant en 1795. Il se fait remarquer pour sa bravoure, mais aussi par sa force physique, lors de la campagne d’Italie où sa brillante conduite lui donne les galons de capitaine. En effet, celui que Napoléon Bonaparte présente comme le « citoyen Hercule » est même décoré d’un sabre d’honneur pour avoir dispersé, à la tête de ses hommes, une colonne autrichienne lors de la bataille du pont d’Arcole.

Il s’illustre à nouveau lors de la campagne d’Égypte où il participe à la bataille des Pyramides et celle d’Aboukir en juillet 1799 où il est blessé au bras. De retour en France, il est promu chef d’escadron et est affecté à la garde consulaire qui vient d’être créée. Il charge avec elle à Marengo. En 1803, à Mantoue, il prend le commandement d’une unité du génie, le bataillon des Pionnier noir et reçoit l’étoile de chevalier de la Légion d’honneur par décret du 14 juin 1804. Blessé à Fiume le 19 décembre 1805, le « citoyen Hercule » prend sa retraite ; il a quarante quatre ans. Il s’installe alors à Monza avec son épouse milanaise. Il reprend brièvement du service pour une dernière expédition à Saint-Domingue lancée par Louis XVIII en 1816. Il décède à Paris le 19 avril 1820.

Liens externes:



140x140
140x140

Le « Grognard noir » de l’Empereur Napoléon Bonaparte

Design : www.graphipro.com | Développement : equity