Memoire Combattantes

FILMS

Pertap Singh d’Idar (1854-1922)

Biographie

Les soldats des Indes britanniques, réunis dans l’Indian Expeditionary Force (IEF), débarquent à Marseille entre septembre et octobre 1917. Au total, ce sont près de cent trente mille hommes répartis en deux divisions d’infanterie et deux de cavalerie qui participent à toutes les grandes batailles du front Ouest, sous les ordres du général Pertap Singh d’Idar. Maharadjah d’Idar et régent de Jodhpur, ce prince part en guerre à l’âge de 60 ans. L’intervention des Indiens sur le front Ouest répond à l’insistance du vice-roi des Indes, Lord Hardinge (1858-1944). Proche de la famille royale, colonel honoraire, Pertap Singh d’Idar a déjà combattu en Chine contre les Boxers avec les Britanniques, en 1900-1901, pour libérer les légations de Pékin, ce qui lui valut d’être élevé au grade de major-général, en 1902. Comme nombre d’Indiens, il peut espérer que Londres négociera l’indépendance sinon l’autodétermination, en échange du sang versé par ses soldats.

Engagées dans de rudes combats dans les Flandres, les quatre divisions indiennes dénombrèrent près de dix mille morts dont cinq mille au cours de la seule bataille de Neuve-Chapelle en mars 1915. Les Indiens déplorèrent également dix-huit mille malades durant l’hiver 1914-1915. Les forces indiennes sont ensuite retirées du front français, pour combattre les Turcs, au Moyen-Orient, notamment en Syrie et en Palestine. Pertap Singh d’Idar reçut toutes les grandes décorations, dont celle de grand officier de la Légion d’honneur en France en 1918. Le 7 octobre 1927, cinq ans après sa disparition, la France lui rendait hommage ainsi qu’à ses hommes, en faisant ériger un mémorial indien à Neuve-Chapelle. La République fit ce jour-là un serment : « Nous veillerons sur vos tombes avec la même dévotion que méritent nos morts.»

 Liens Externes:



140x140
140x140

Maharadjah et général indien engagé dans la première guerre mondiale à l'âge de 60 ans.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity