Bibliographie

Durbach Nadja,<i> Spectacle of Deformity. Freak Shows and Modern British Culture,</i> University of California Press, 2009.

Durbach Nadja, Spectacle of Deformity. Freak Shows and Modern British Culture, University of California Press, 2009.

The Spectacle of Deformity In 1847, during the great age of the freak show, the British periodical Punch bemoaned the public’s ‘prevailing taste for deformity’. This work argues that far from being purely exploitative, displays of anomalous bodies served a deeper social purpose as they generated popular and scientific debates over the meanings attached to bodily difference.

Ridoré Charles, Lange-Eyre Valérie, Huot Jean-Claude, <i>Mémoire et droits humains : enjeux et perspectives pour les peuples d’Afrique et des Amériques, </i>Éditions d’En Bas, 2009.

Ridoré Charles, Lange-Eyre Valérie, Huot Jean-Claude, Mémoire et droits humains : enjeux et perspectives pour les peuples d’Afrique et des Amériques, Éditions d’En Bas, 2009.

L’esclavage, la colonisation font indéniablement partie de l’histoire de l’Occident, de l’Europe. Pourtant, qui peut dire aujourd’hui que ces tragédies appartiennent à notre mémoire ? Actuellement, les populations d’Afrique Noire, d’Amérique latine sont parmi les plus pauvres du monde. Leurs droits fondamentaux sont fréquemment bafoués, niés. Dette, règles du commerce international, mais aussi développement sont autant de domaines qui portent les traces d’une idéologie d’antan.

Blanchard Pascal, « Regard sur l’affiche : des zoos humains sur expositions coloniales »,<i> Corps,</i> n°4, 2008.

Blanchard Pascal, « Regard sur l’affiche : des zoos humains sur expositions coloniales », Corps, n°4, 2008.

Les neuf contributions à ce dossier s’efforcent de mêler le biologique au culturel et sont l’occasion d’une réflexion épistémologique sur ce que manger veut dire. Le corps et l’alimentation, considérés en tant qu’objets socio-anthropologiques, invitent ainsi à une vaste articulation des recherches au sein des sciences humaines et sociales. Dans cette perspective, revenir sur la construction du corps dans les affiches des spectacles de zoos humains et des expositions coloniales est une étape majeure.

Hale Dana,<i> Races on display : French representations of colonized peoples (1886-1940),</i> Indiana University Press, 2007.

Hale Dana, Races on display : French representations of colonized peoples (1886-1940), Indiana University Press, 2007.

Races on Display While European commerce in race was substantial, the colonial trade in ideas of race was profitable as well. Looking at official propaganda and commercial representations in France during the Third Republic, this book explores the way the French increased the value of their identity at home at the expense of their colonized brothers and sisters.

Blanchard Pascal, « Altérité, identité, stéréotypes. Des corps dans les affiches de spectacles ethnographiques » in <i>Corps normalisé, corps stigmatisé, corps racialisé</i>, Boëtsch Gilles, Hervé Christian et Rozenberg Jacques (dirs.), éditions de Boeck, 2007.

Blanchard Pascal, « Altérité, identité, stéréotypes. Des corps dans les affiches de spectacles ethnographiques » in Corps normalisé, corps stigmatisé, corps racialisé, Boëtsch Gilles, Hervé Christian et Rozenberg Jacques (dirs.), éditions de Boeck, 2007.

Pour appréhender le phénomène des « zoos humains » (spectacles ethnographiques au cours de la période coloniale) et la construction de l’Autre-exotique pénétrant progressivement le sens et la sensibilité commune en Occident, il est aujourd’hui indispensable de travailler sur les images.

Blanchard Pascal, « Des zoos humains aux expositions coloniales », in<i> L’Histoire,</i> n°302, 2005.

Blanchard Pascal, « Des zoos humains aux expositions coloniales », in L’Histoire, n°302, 2005.

La colonisation devient en France un enjeu de mémoire. Un nouvel exemple de « passé qui ne passe pas ». Ces interrogations publiques stimulent la recherche. Dans ce numéro spécial qui fait le point, grâce aux travaux les plus neufs, sur ce qu’a été, réellement, la situation coloniale. En particulier en Afrique : ce continent, qui fut cœur du système, conserve des traces fortes de la domination occidentale. C’est dans ce cadre que les zoos humains ont trouvé un espace de visibilité dans les opinions publiques en Occident et en France.

Blanchard Pascal et Barlet Olivier, « Le retour des zoos humains », <i>Le Monde</i>, 28 juin 2005.

Blanchard Pascal et Barlet Olivier, « Le retour des zoos humains », Le Monde, 28 juin 2005.

Il y a un peu moins de deux siècles, le 29 décembre 1815, la Vénus hottentote, de son véritable nom Saartjie/Sarah Baartman, mourait en France après avoir été exhibée à Londres et à Paris pendant plusieurs années. Elle inaugurait le long cycle des zoos humains, au carrefour de la science et du spectacle. Dans le contexte actuel, de nombreux signes soulignent que les héritages de ce passé sont présent dans la société actuelle.

Lien: www.lemonde.fr

Blanchard Pascal, “le corps du colonial poussé aux extrêmes” <i>Le corps  extrême dans les sociétés occidentales, </i>l’Harmattan, 2005.

Blanchard Pascal, “le corps du colonial poussé aux extrêmes” Le corps extrême dans les sociétés occidentales, l’Harmattan, 2005.

Les manières de figurer le corps extrême semblent incarner l’esprit du temps. C’est la société d’aujourd’hui qui se révèle dans ces figures contemporaines du corps : exhibition sur internet, concours de beauté, piercing, sports libres, épreuves d’endurance, soldats d’élite, sumos et culturistes… Les usages paroxystiques du corps, ses expériences singulières désacralisent nos convictions profondes, déstabilisent l’ordre établi.

Blanchard Pascal, “La maison de France et les indigènes de la république”, <i>Africultures,</i> 2005.

Blanchard Pascal, “La maison de France et les indigènes de la république”, Africultures, 2005.

La confrontation de deux mondes : celui représenté par l’affiche de la France des 3 Océans, vision idéale, selon le ministère d’Outre mer, et celui de l’Appel des indigènes; rendu public en janvier 2005 et signé par des milliers de personnes.

Poignant Roslyn, <i>Professional Savages-Captive Lives and Western Spectacle</i>, Yale Universty Press, 2004.

Poignant Roslyn, Professional Savages-Captive Lives and Western Spectacle, Yale Universty Press, 2004.

In August 1882 the circus impresario P.T. Barnum wrote to American consulates and agents around the world for assistance in assembling a collection ‘of all the uncivilized races in existence’. Within months the showman and self-declared man-hunter R.A. Cunningham, already in Australia, had ‘recruited’ a group of North Queensland Aborigines and shipped them to San Francisco. In this fascinating and often searing narrative, Roslyn Poignant pieces together the experience of two groups of reluctant travellers.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity