FILMS

Grégory BAUGÉ raconté par Ariane Ascaride

Biographie

Grégory Baugé est né le 31 janvier 1985 à Maisons-Laffitte. Fier de ses racines guadeloupéennes, il est également attaché au département des Yvelines où il a grandi. C’est grâce à son père, ancien coureur, que Grégory Baugé découvre le cyclisme très jeune. Ce sport le passionne immédiatement, contrairement au football qu’il abandonne faute de pouvoir se réchauffer sur les terrains gelés d’Île-de-France. Son père l’encourage à participer à des courses sur route, en VTT et en trial. Les victoires commencent dès les minimes. Il remporte en 1998, à 13 ans, le Challenge du C.I.F., à Linas-Montlhéry, qui confirme son talent au niveau régional. Son père l’inscrit alors dans une école de cyclisme à Aubergenville, en région parisienne.

En 2001, à 16 ans, Grégory Baugé fait le choix de se consacrer entièrement à la piste et rejoint le club de Créteil. À 17 ans, il entre à l’Institut national des sports et de l’éducation physique (INSEP) et intègre l’équipe de France juniors. Premier pistard noir en équipe de France, il devient champion du monde junior par équipe en 2002, aux côtés de ses coéquipiers François Pervis et Mickaël Murat. En 2005, il devient titulaire de l’équipe de vitesse chez les seniors. Un an plus tard, il est sacré champion du monde par équipe. C’est seulement le deuxième athlète noir, après l’américain Major Taylor en 1896, à remporter le titre dans cette discipline. Les succès s’enchaînent : entre 2006 et 2012, il remporte 4 titres de champion du monde par équipe et 3 titres en individuel. Un palmarès exceptionnel, auquel s’ajoutent 11 titres en Coupe du monde.

La déception survient lors des Jeux olympiques, où il ne parvient pas à décrocher l’or. À Pékin, en 2008, il est médaillé d’argent de la vitesse par équipe. En 2012, à Londres, il prend la 2e place en équipe et en individuel. Lors des championnats du monde en 2015, il remporte cependant son 5e titre mondial par équipe, toujours aux côtés de François Pervis, son coéquipier depuis les juniors. En individuel, il se hisse en finale. Le 22 février 2015, après s’être surpassé pour remonter son rival, le Russe Denis Dmitriev, Grégory Baugé décroche son 4e titre mondial en individuel. Le « tigre », comme on le surnomme, est dorénavant fin prêt pour les Jeux olympiques au Brésil de 2016. Avec 8 titres de champion du monde de vitesse, Grégory Baugé est aujourd’hui devenu la référence mondiale en matière de cyclisme sur piste.

  • Site de la fédération : http://www.ffc.fr/
  • Livre : Le Cyclisme : Le Vélo sur route – Le Vélo sur piste – Le VTT de Nicolas Guillon et Richard Roussel, Activités Sports, 2004.

Site internet :



140x140
140x140

(né en 1985) Guadeloupe. Discipline : Cyclisme

Design : www.graphipro.com | Développement : equity