FILMS

L’équipe de France féminine de Handball racontée par Elsa Zylberstein

Biographie

À l’instar de l’équipe de France de football black blanc beur de 1998, une autre équipe de France, celle de handball féminin, a elle aussi connu l’ivresse des épopées victorieuses. En effet, entre 1998 et 2003, les Bleues connaissent une irrésistible ascension au sommet de la hiérarchie mondiale, succès inédit dans l’histoire du hand féminin. En 1998, la nomination d’un nouveau sélectionneur, Olivier Krumbholz, porte immédiatement ses fruits : les Bleues accomplissent un parcours inespéré lors des championnats du monde en Norvège. Elles parviennent à se hisser en finale après avoir battu de justesse la Roumanie en demi-finale (18-17). Face au pays hôte qui domine alors le handball féminin, la France, ne cède in extremis qu’après deux prolongations (24-25).

Une grande équipe naît lors de cette épopée, une équipe qui tire sa force de sa diversité. En effet, parmi les cadres de l’équipe on trouve les deux arrières réunionnaises originaires de la ville du Port, Leila Lejeune (née en 1976, 183 sélections) et Sonia Cendier (née en 1977), sans oublier « l’aînée », Nathalie Selambarom, née en 1971 à Saint-Louis. Au sein de cette équipe se trouve également la franco-tchadienne Nodjialem Myaro (née à N’Djaména en 1976), figure majeure qui connaît une longue et riche carrière. Si cette équipe ne parvient pas à dépasser les quarts de finale lors des Jeux olympiques de Sydney au cours de l’été 2000 (battue de justesse 26-28 par le Danemark future médaille d’or), elle gravit un nouvel échelon.

C’est avec l’apport de nouveaux talents issus de la diversité que l’équipe parvient à se hisser sur la plus haute marche du podium lors du championnat du monde organisé en décembre 2003 en Croatie. L’expérimentée arrière droite hongroise naturalisée française en 2000 Mélinda Jacques-Szabo (68 sélections avec la France) contribue amplement à cette victoire. Autre apport, celui de la demi-centre Myriam Saïd Mohamed, née en 1977 à Lyon au sein d’une famille originaire des Comores (60 sélections). Les Bleues s’imposent après être venues à bout de l’Ukraine en demi-finale (28-26 après prolongations) puis de la Hongrie en finale (32-29, après prolongations) au terme de matchs aussi héroïques qu’haletants. Grâce à cette victoire qui illustre l’apogée d’une génération, la France est désormais durablement installée dans l’élite mondiale.

Site internet :



140x140
140x140

Hongrie, Maroc, Tchad, La Réunion, Comores. Discipline : Handball

Design : www.graphipro.com | Développement : equity