Expositions

Présentation :

A travers cette exposition itinérante est retracée l’histoire de l’exposition de coloniale de 1931. Dans cette « grandiose manifestation », il s’agissait de glorifier la grandeur des empires, car presque toutes les puissances coloniales étaient présentes, et tout particulièrement, l’empire colonial français. Les visiteurs venaient « s’émerveiller » devant la reconstitution du temple d’Angkor Vat, admirer les pagodes du Laos aux toits colorés, les vastes huttes africaines, les villages de terre rouge, les féeriques spectacles nocturnes de sons et lumières, ou se divertir dans les restaurants éphémères aux thématiques exotiques… En même temps, sur la large « avenue des Colonies » et dans les pavillons, des « indigènes » faisaient partie du décor et « divertissaient » le public. Le tour du monde en un jour disait la publicité… Elle ne mentait pas.

Le public d’alors avait le sentiment de « connaître » les colonies, après ce voyage en lisière de la capitale. D’un seul coup, elles étaient proches. Certes on ne devenait pas « colonialiste » en visitant Vincennes, le concept même à l’époque n’était pas opérant, ni pensé de la sorte. Non, on avait juste un « sentiment » de fierté cocardière, on s’imprégnait d’une certaine culture coloniale, on croyait en la grandeur d’une « certaine » France, de la Plus grande France aux 100 millions d’habitants… Le visiteur était émerveillé devant tous les peuples qui se « plaçaient » sous la conduite de la mission civilisatrice de la France… Aujourd’hui, on commence à comprendre que tout cela était beaucoup plus complexe, mais à l’époque toute cette immense « mise en scène » fonctionnait, sans réels contradicteurs…

Soixante panneaux permettent aux visiteurs de replacer, dans son contexte d’alors, cette manifestation. Le parcours proposé, permet à chacun de comprendre les mécanismes qui ont conduit cette génération de l’entre-deux-guerres à croire dans le mythe impérial. En cette année 2006, 75 ans après cet évènement, l’exposition est présentée sur le lieu même de l’exposition coloniale, dans le bois de Vincennes. Une exposition réalisée avec le concours et le soutien de la Mairie de Paris, et de la mairie du 12e arrondissement de la Ville de Paris, par le Groupe de recherche Achac.

 


Design : www.graphipro.com | Développement : equity