Incompatibilité : la CNHI dans le sanctuaire du colonialisme français

« Farouchement partisans » de la création d’un musée de l’histoire de l’immigration en France, Nicolas Bancel et Pascal Blanchard exposent ici les motifs qui les opposent à sa localisation au sein du Palais de la Porte Dorée. Ils montrent comment l’ouverture de la CNHI s’inscrirait dans un contexte général d’élaboration d’une « politique de la mémoire » qui ferait passer à la trappe la dimension coloniale ou qui, à tous le moins, en édulcorerait la portée.

http://www.hommes-et-migrations.fr/docannexe/file/4807/112_127_1267.pdf