Comment digérer quelque chose qui n’a pas été transmis ?

« Un Siècle d’immigration des Suds en France » ?

- Il s’agit d’une collection de huit « beaux livres » sur l’histoire de l’immigration en France. Le Paris noir est sorti en 2002. Le Paris arabe et Le Paris Asie, en 2003 et 2004. Nos recherches se sont ensuite étendues aux régions, pour aborder cette histoire, territoire par territoire : Marseille, Porte Sud (2005), Sud-Ouest, Porte des outremers (2006), Lyon, capitale des outremers (2007), Fr...
Details

Nicolas Sarkozy, Silvio Berlusconi et la réécriture de l’histoire

De la repentance italienne en Libye à la réhabilitation du fascisme voulu par Berlusconi au musée d’histoire de France annoncé par Sarkozy, les deux leaders politiques semblent jouer de plus en plus avec le passé. Le passé ! Des deux côtés des Alpes, pour Sarkozy comme pour Berlusconi, l’histoire apparaît comme un fabuleux potentiel idéologique à moindre coût.

Comment ne pas être frappé, malgré les différences (l’âge, la fortune, les spécificités nationales, le parcours pro...
Details

Les oubliés de la République

Le 8 mai, comme à l’accoutumée, la France célébrera le 64e anniversaire de la fin de la barbarie nazie qui a marqué le retour d’une paix durable en Europe. Mais qui se souvient que cette liberté a été aussi chèrement payée par les combattants « indigènes » goumiers, zouaves, tabors, tirailleurs, spahis engagés, voire pour certains enrôlés de force, dans l’armée française ? Oubliés de la Nation lorsque celle-ci rend hommage aux femmes et aux hommes qui ont risqué leur vie pour que triomphe...
Details

Racisme et foot, quelle exemplarité ?

À Metz, un joueur de football marocain, Abdeslam Ouaddou, a été victime d'injures racistes répétées. Sans doute en fonction du critère de la double peine, il a reçu un carton jaune de la part de l'arbitre pour avoir voulu s'expliquer avec celui qui l'insultait copieusement. A Bastia, et en son absence, des banderoles racistes et homophobes s'en sont prises à Boubacar Kébé, joueur de Libourne-Saint-Seurin qui avait déjà été la cible d'injures racistes lors du match aller. Le communiqué publ...
Details

Incompatibilité : la CNHI dans le sanctuaire du colonialisme français

« Farouchement partisans » de la création d’un musée de l’histoire de l’immigration en France, Nicolas Bancel et Pascal Blanchard exposent ici les motifs qui les opposent à sa localisation au sein du Palais de la Porte Dorée. Ils montrent comment l’ouverture de la CNHI s’inscrirait dans un contexte général d’élaboration d’une « politique de la mémoire » qui ferait passer à la trappe la dimension coloniale ou qui, à tous le moins, en édulcorerait la portée. Details

La fracture coloniale : retour sur une réaction

En 2005 était publié La Fracture coloniale. La société française au prisme de l'héritage colonial, sous la direction de Nicolas Bancel, Pascal Blanchard et Sandrine Lemaire. Livre collectif sur les séquelles du colonial dans la France d'aujourd'hui, sa sortie allait susciter une levée inattendue de boucliers et des critiques pour certaines violentes venant de milieux intellectuels ou politiques qu'on aurait pu croire réceptifs à la problématique de la « fracture coloniale ». Mouveme...
Details

Ne pas transformer une mémoire en vérité historique

La Ligue des Droits de l'Homme a dénoncé la nomination au sein de la Commission d'indemnisation des rapatriés d'Algérie d'un ancien membre de l'OAS, Athanase Georgopoulos. Partagez-vous cette indignation ?

- Il est délicat de nommer dans cette commission un ancien activiste qui a coordonné l'action de l'OAS -une organisation qui a posé des bombes- et qui n'a jamais caché la continuité de son opinion. Cela peut légitimement soulever un questionnement. Sur le plan juridique, une personne...
Details

Une loi qui vient de loin

Les polémiques sur la loi du 23 février 2005 et sur son article 4 ont occulté le lent mûrissement de ce texte, sa préparation minutieuse par des groupes organisés ainsi que la mention, au cours de sa gestation, du projet de mémorial qui devrait ouvrir ses portes à Marseille début 2007, reflétant également cette volonté d’imposer une lecture de l’histoire.

En effet, ce vieux plan, originellement municipal et émanant de plusieurs associations de rapatriés, auquel l’Etat s’est associ...
Details

Design : www.graphipro.com | Développement : equity

Element

Become a Member


Continue