Memoire Combattantes

Evénements

« Catégoriser les femmes africaines en régime colonial : Eros et Thanatos désunis » (pp161-172)

Par Yann Le Bihan qui analyse le statut de la femme africaine dans l’imaginaire occidental en déconstruisant les poncifs de virilité et de désirabilité qui lui sont attachés.

« Érotisme colonial et « goût de l’Autre »» (p.395-405)

Par Jennifer Anne Boittin et Christelle Taraud qui analysent l’image du corps oriental à travers les productions littéraires et artistiques allant des années 1830 aux années 1920.

« Le parfum de la colonie. Le cinéma colonial européen et l’image du corps de l’autre sexualisé» (pp 441-450)

Par Catherine Servan-Schreiber qui retrace les productions cinématographiques françaises, britanniques et italiennes coloniales, respectivement associées aux mises en scène du « noir», de l’Indien, de la «facetta nera».

« La lente fabrication du stéréotype de l’Orientale et de l’Oriental» (p.215-226)

Par Jean-Noël Ferrié et Gilles Boëtsch qui retracent la fortune et l’évolution d’un imaginaire de l’orientale, de la mauresque et de l’Almée dans l’imaginaire artistique coloniale au XIX et XXe siècles.

« L’iconographie sexuelle des « sauvages » et la passion exotique et érotique » (p.45-56)

Par Pierre Ragon et T. Denean Sharpley-Whiting qui analysent les récits des premiers voyageurs européens dans la construction des stéréotypes sexuels associés aux peuples amérindiens et noirs américains.

« Fascinations et répulsions pour le corps noir» (p.149-160)

Pas Pascal Blanchard, Gilles Boëtsch et Sandrine Lemaire qui analysent le statut artistique et la place du corps noir depuis l’entre-deux-guerres jusqu’aux années 1970 aux États Unis et en Europe.

« Économie politique de la sexualité coloniale et raciale» (pp.127-138)

Par Christelle Tarraud qui analyse l’évolution du discours et de la place de la concubine coloniale au sein des empires français, britannique, belge et allemand au cours du XIXe et XXe siècle

« Les nouveaux territoires de la sexualité postcoloniale » (p193-203)

Par Jean-François Staszak et Christelle Taraud analysent ici, les évolutions du tourisme sexuel en contexte postcolonial, l’émergence des Beach Boys, et des réseaux de prostitutions immigrées.

Design : www.graphipro.com | Développement : equity