FILMS

Christine ARRON racontée par François Busnel

Biographie

Christine Arron est née le 13 septembre 1973 aux Abymes en Guadeloupe. Sportive dès son plus jeune âge, elle se lance en athlétisme après avoir essayé le karaté, et obtient très rapidement d’excellents résultats. À partir de 15 ans, la jeune fille est déjà une sprinteuse titrée en championnat de France et aux compétitions athlétiques réputées de la « Caribbean Free Trade Association ».

En 1992, la future championne âgée de 19 ans gagne l’Hexagone et s’entraîne ardemment pour l’épreuve du 400 mètres. Malheureusement, une blessure, survenue quelques semaines avant les Jeux olympiques d’Atlanta de 1996, l’empêche d’y participer. Christine Arron décide alors de s’orienter vers des courses plus courtes. Sa carrière au plus haut niveau mondial va prendre un nouvel essor. En 1997, lors du championnat du monde d’athlétisme, elle passe encore presque inaperçue en finissant troisième du sprint, dans l’ombre de la grande championne française du moment, Marie-José Pérec. Mais l’année suivante, elle remporte deux fois l’or au championnat d’Europe, en sprint et aux 4 x 100 mètres, en courant 10,73 s aux 100 mètres, record d’Europe jusqu’ici détenu par Marie-José Pérec. Elle est alors consacrée « athlète européenne de l’année ». En 1999, la sprinteuse et ses trois partenaires frôlent la consécration mondiale avec une médaille d’argent aux Mondiaux de Séville, s’inclinant devant les sprinteuses des Bahamas. Elle s’absente alors des grandes compétitions pendant trois ans pour cause de blessures récurrentes mais aussi pour donner naissance à un petit garçon en 2002. Dès 2003, pourtant, elle revient au plus haut de sa forme et arrache enfin, dans les derniers mètres du relais, le titre mondial aux Américaines, au Stade de France. Elle est alors au sommet de sa carrière exceptionnelle d’athlète.

Pendant presque 10 ans encore, la sprinteuse continue de collectionner les places sur le podium dans les compétitions nationales et européennes malgré ses fréquents problèmes de santé. Finalement, en 2012, à l’âge de 39 ans, Christine Arron décide de mettre fin à sa carrière. Quatrième femme la plus rapide du monde sur 100 mètres, son record d’Europe reste aujourd’hui invaincu.

  • Site de la fédération : http://www.athle.fr/index.aspx
  • Livre : Athlétisme français, 20 ans d’exploits (1996-2016), d’Alain Billouin, Solar, 2015.

Site internet :



140x140
140x140

(née en 1973) Guadeloupe. Discipline : Athlétisme

Design : www.graphipro.com | Développement : equity