FILMS

Marius TRESOR raconté par Yasmina Khadra

Biographie

Marius Trésor naît le 15 janvier 1950 à Sainte-Anne, en Guadeloupe. Dès l’âge de 8 ans, il est formé à la Juventus de Sainte-Anne. À 19 ans, il passe professionnel et rejoint l’effectif d’Ajaccio. Durant quinze années (de 1969 à 1984) passées à l’AC Ajaccio, à l’Olympique de Marseille et aux Girondins de Bordeaux, il joue 516 matchs comme défenseur et inscrit 19 buts. Sa progression est fulgurante : après ses débuts contre Valenciennes le 23 novembre 1969, il est convoqué trois fois chez les Espoirs français en 1971 puis est désigné par France-Football « joueur français de l’année 1972 ». Avec Marseille, en 1976, et Bordeaux en 1984, il remporte une Coupe de France puis un titre de champion de France. Ce joueur populaire à l’assurance tranquille va totaliser 65 sélections sous le maillot bleu jusqu’en 1983. Le 4 décembre 1971, face à la Bulgarie, il est titularisé pour la première fois par Georges Boulogne. Le nom de Trésor est à jamais indissociable de celui de Jean-Pierre Adams. En bleu, Marius Trésor le Guadeloupéen et Jean-Pierre Adams le Sénégalais forment, de 1972 à 1976, la célèbre « Garde noire », un duo magique dont le nom rend un hommage symbolique aux anciennes troupes militaires afro-antillaises.

En octobre 1976, le sélectionneur de l’équipe de France Michel Hidalgo fait de Marius Trésor le premier Antillais capitaine des Bleus. L’impact est énorme aux Antilles. Cette reconnaissance et ce succès marquent plusieurs générations de footballeurs. De ses quatre buts sous le maillot tricolore, deux s’avèrent inoubliables. Il inscrit le premier d’une tête puissante en lucarne au stade Maracaña de Rio de Janeiro, lors d’un match amical contre le Brésil en 1977 (2-2). Cinq ans plus tard, il récidive en demi-finale de la Coupe du monde en expédiant une superbe reprise de volée sous la transversale allemande à la 92e minute pendant la prolongation (3-3). En 1985, il foule une dernière fois la pelouse du stade Lescure de Bordeaux à l’occasion de son jubilé, opposant les Girondins à ses amis de l’Équipe de France. Consultant, il est aujourd’hui entraîneur adjoint de l’équipe réserve bordelaise et reste l’un des joueurs emblématiques du « onze idéal » de toute l’histoire du football français.

  • Site de la fédération : http://www.fff.fr/
  • Livre : Les carnets secrets de Michel Hidalgo, de Michel Hidalgo et Karl Olive, Marius Tresor (Préface), Hugo Sport, 2012.

Site internet :



140x140
140x140

(né en 1950) Guadeloupe. Discipline : Football

Design : www.graphipro.com | Développement : equity