L’exposition Portraits de France au Musée de l’Homme Par le Groupe de recherche Achac

Au lendemain de la cérémonie d’entrée au Panthéon de Joséphine Baker, le 1er décembre 2021, le Musée de l’Homme ouvrira au public l’exposition Portraits de France réalisée en partenariat avec le Groupe de recherche Achac. Inspirée du recueil éponyme, ce sont 58 personnalités qui seront mises à l’honneur parmi les 318 du recueil. Les parcours de 29 femmes et 29 hommes seront retracés à travers un parcours de documents originaux, d’œuvres d’arts, d’objets et de photographies qui traversent 230 années d’histoire. Méconnues, reconnues ou oubliées, chacune de ces personnalités a participé à l’Histoire de France. L’exposition, qui s’inscrit pleinement dans l’actualité avec la panthéonisation de Joséphine Baker, a été conduite par les commissaires Pascal Blanchard, Aurélie Clemente-Ruiz et Yvan Gastaut. Dans le cadre de cette exposition, un colloque intitulé « Diversité, parité, vie politique. Deux siècles d’engagements, de combats et de reconnaissance » se tiendra le mercredi 15 décembre 2021 au Musée de l’Homme de 10h30 à 18h30. Enfin, le 13 janvier le Musée de l’Immigration organisera aussi une grande table ronde sur cette même thématique.

 

La genèse de cette exposition remonte à il y a plus d’un an. Dans une interview accordée au média Brut le 4 décembre 2020, le Président de la République Emmanuel Macron avait exprimé son souhait de voir les rues, places et lieux publics de France plus représentatifs de la diversité sociale et culturelle de la France. À la suite de cette demande, la ministre déléguée chargée de la Ville Nadia Hai a amorcé la création d’un recueil de 318 fiches biographiques de personnes ayant contribué à l’histoire de France depuis la Révolution française à nos jours. L’objectif était alors clair : proposer, comme l’explique la ministre, « un enrichissement et une reconnaissance, en redonnant leur place à tous les enfants de la République et en continuant de l’écrire avec ce que la France est aujourd’hui, c’est-à-dire une nation une et indivisible, mais aussi riche de la diversité. »

La création du recueil a nécessité la formation d’un conseil scientifique. Présidé par l’historien Pascal Blanchard, il a regroupé des chercheurs, responsables associatifs, auteurs, journalistes, directeurs de musées ou d’institutions publiques, personnalités de sensibilités diverses à savoir Salah Amokrane, Nicolas Bancel, Rachid Benzine, Samia Berkaoui-Chabani, David Diop, Isabelle Giordano, Sébastien Gokalp, Nadia Hathroubi-Safsaf, Laëtitia Hélouet, Naïma Huber-Yahi, Rachel Khan, Pascal Ory, André Rakoto, Aïssata Seck, Leïla Slimani, Catherine Wihtol de Wenden, France Zobda et le coordinateur des rédacteurs des fiches biographiques Yvan Gastaut.

L’ambition de l’ensemble des experts fut d’inscrire ce recueil dans une vision globale. Au niveau géographique, en recouvrant l’ensemble des régions françaises et en inscrivant chacun de ces parcours au sein des territoires français. Au niveau professionnel, en traitant de l’ensemble des grands corps de métier : l’armée, les arts, la littérature, la politique, la recherche, la mode, la musique, le militantisme, le sport, le journalisme ou le monde de l’entreprise. La totalité parvient à démontrer comment ces personnes, nées en France ou à l’étranger, issues des colonies ou des régions ultramarines, réfugiées ou exilées, sont parvenues à se révéler des protagonistes incontournables de l’histoire dont nous héritons en partage.

Le recueil, remis le 12 mars 2021 à la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales Jacqueline Gourault et à la ministre chargée de la Ville Nadia Hai, consiste en un premier pas vers la reconnaissance des populations immigrées ou ultramarines au sein de notre récit national. La réflexion menée sur la représentativité de nos espaces publics permet de regarder en face notre histoire et de questionner notre mémoire collective.

La réalisation de l’exposition éponyme au Musée de l’Homme (sous le haut patronnage du Président de la République) permet quant à elle d’apporter un regard neuf sur le contenu du recueil. En approfondissant les trajectoires de 58 de ces 318 personnalités, le parcours présenté au public permet de rendre palpable l’impact de ces personnalités au fil des siècles. Les documents, objets et traces matérielles laissés par ces individus sont l’occasion de découvrir et redécouvrir la vie de personnages parfois proches de nos trajectoires personnelles. Car si beaucoup se souviennent de Dalida, de Lino Ventura ou de Gisèle Halimi, plus rares sont ceux à connaître l’histoire de Do-Huû Vi, aviateur originaire de Saïgon mort pour la France et pionnier de la reconnaissance aérienne ; ou encore la vie de Sanité Belair, héroïne de l’indépendance d’Haïti.

Aussi, cette exposition se place en plein cœur de l’actualité et des débats médiatiques contemporains et prend une tournure politique avec la panthéonisation de Joséphine Baker ou encore la cérémonie aux Invalides pour Gisèle Halimi, mais aussi des expositions qui ouvrent ce mois-ci sur Picasso ou Rachid Taha. En marge de l’événement, le Groupe de recherche Achac organisera le 15 décembre 2021, en partenariat avec le Musée de l’Homme, le Club XXIe siècle et la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, un colloque intitulé « Diversité, parité, vie politique. Deux siècles d’engagements, de combats et de reconnaissance ». Au cours de trois tables rondes, chercheuses et chercheurs, femmes et hommes politiques, responsables associatifs et actrices et acteurs du monde de la culture aborderont les figures politiques et combats pionniers des XIXe, XXe et XXIe siècles qui ont contribué à une meilleure représentation des femmes et de la diversité au sein des institutions françaises et dans la vie politique.

L’exposition sera en accès libre du 1er décembre 2021 jusqu’au 17 janvier 2022.

 

Découvrir l’exposition : https://www.museedelhomme.fr/fr/programme/expositions-galerie-lhomme/portraits-france-4306

S’inscrire au colloque : https://www.eventbrite.fr/e/billets-colloque-diversite-parite-vie-politique-211604864847